compte-rendu de la réunion du 28 mars 2011 version longue

REUNION FRANCeXP n2 – 28/03/2011

(version longue)

 

La deuxième réunion de FRANCeXP, le 28 mars 2011 à Paris, à la Pizza Pino des champs Elysées, a éé l’occasion d’élargir l’assemblée aux non-membres intéressés ou intrigués par la démarche de notre association.

            Les origines et objectifs essentiels de son action ont été expliqués à cette occasion:

-         Absence d’association généraliste, indépendante des employeurs ou des donneurs d’ordre, rassemblant toutes les catégories d’experts dans leur propre intérêt (Toutes les associations existantes sont soit sectorielles – CEEAP pour le public, CIE pour le privé par exemple, - soit adossées à un ou des opérateurs ou donneurs d’ordre – AFECTI… - , soit internationales  (AIC, OIT…)

-         Il s’agit, comme rappelé sur le site et dans les courriels d’information, d’offrir ou de compléter les services aux experts par eux-mêmes, et de les aider à défendre leurs intérêts (par exemple, intérêts de carrière, la filière internationale n’étant pour l’instant pas encore suffisamment  valorisée par les administrations comme par les entreprises).

-         Parmi les services immédiatement proposés, se trouve en premier lieu l’opportunité de rencontrer régulièrement d’autres experts (l’association propose une réunion aux membres intéressés et disponibles, tous les dernier lundi  des mois impairs – les rencontres programmées ou passées étant indiquées sur l’agenda du site de FRANCeXP - ). Ces rencontres serviront également de support à des échanges d’information ou à des formations ciblées sur des thèmes concrets directement utiles aux experts (les thèmes pourraient être, pour les prochains mois : préparation d’un CV adapté à l’expertise internationale; recherche de missions ;  situation juridique de l’expert en mission ; l’impôt et les taxes applicables aux experts internationaux ; négociation de contrat et tarifs pratiqués ; protection juridique de l’expert ; etc.. ……).

-         Un point particulier a été fait sur la négociation en cours d’une assurance protection juridique (voir article sur le site), et sur les principaux cas que cette assurance a vocation à couvrir et qui ne sont pas ou qui sont mal couverts par les assurances classiques, en particulier les cas de contentieux avec l’employeur (paiement, licenciement ou éviction..), ou les cas de mise en cause pénale (accidents de la route, arrestation arbitraire….)

 

            En dehors des échanges informels (en particulier tour de table de présentation des personnes présentes),  plusieurs questions importantes ont été évoquées à la suite des présentations initiales :

 

-                     Intérêt  d’une association généraliste par rapport aux associations spécialisées :

 

Dans le cas d’associations d’experts judiciaires, l’un des participants a constaté  que le regroupement par métier, en association nationale (par exemple, experts en balistique), était plus pertinent que le regroupement local à vocation généraliste (par exemple, experts judiciaires  auprès d’une Cour d’appel spécifique mais couvrant tous les métiers). Il se demande dès lors si le même phénomène de manque d’objets communs ne menace pas une association généraliste d’experts internationaux.

 

Réponse :  Le risque existe probablement pour d’autres associations, mais il est limité, voire nul,  dans le cas des experts internationaux, eu égard notamment à l’étendue et à la réalité du marché des experts.  Malgré l’existence de filières et de réseaux par métiers, malgré l’existence de bases de données d’experts auxquelles nombre d’opérateurs  sont abonnés (exemple d’ADETEF apporté et décrit en séance), la réalité concrète montre qu’à chaque fois qu’un besoin réel, concret est exprimé, les opérateurs ou les bailleurs sont toujours à la recherche du meilleur expert au dernier moment. En pratique, tout opérateur désireux de répondre à une demande d’experts, quel qu’en soit le cadre, fait à la fois appel  à ses réseaux directs, aux réseaux et bases de données spécialisées, et aux réseaux généralistes, car il est rare de disposer toujours au moment T  du « mouton à 5 pattes », l’expert à la fois disponible et correspondant exactement aux critères de sélection.  Les difficultés sont particulièrement importantes pour les missions de moyen terme, un mois à un an, ou pour les missions demandant une disponibilité régulière sur longue période.

 

Par ailleurs, nombre de sujets de préoccupation sont communs à l’ensemble des experts quel que soit leur métier : négociation et forme des contrats, fiscalité et prélèvements sociaux, couverture des risques juridiques, organisation des carrières au sein des administrations ou des entreprises privées, etc..

 

-         Comment l’association apportera-t-elle son soutien aux experts, en particulier pour la recherche de missions ?

 

FRANCeXP est en phase de lancement, et l’efficacité de certains services (notamment placement d’experts et  négociations catégorielles) est directement liée au volume des adhérents et au moyens humains qui peuvent y être consacrés. Pour l’instant, le nombre des adhérents ne permet pas de disposer d’une base de données suffisante pour répondre à coup sûr à une demande spécifique, et le personnel nécessaire à la mise en place d’un service de placement effectif (avec résultat presque systématique) fait défaut.  Des offres de missions sont cependant déjà publiées régulièrement sur le site de FRANCeXP depuis le mois de janvier, et l’association signale l’existence dans ses membres de tel ou tel expert susceptible d’être intéressé lorsqu’elle est sollicitée et dispose, dans son fichier ou dans ses réseaux, du CV idoine.

 

Les principaux services, en phase de développement, consistent cependant d’abord en conseils, échanges,  informations spécialisées, dispensés en premier lieu sur le site et à l’occasion des réunions bimestrielles, et dans l’assurance protection  juridique spécialisée automatiquement accordée à l’expert en mission.

 

-            Relations avec IDEFIE, compatibilité d’une double appartenance FRANCeXP/IDEFIE et risques de « chevauchement »  avec d’autres associations d’experts

 

IDEFIE prévoyait à son origine de se consacrer aussi bien aux experts qu’à l’expertise.  Mais ses statuts ont été modifiés en janvier  2011 et IDEFIE exclut désormais de son activité le soutien moral, administratif et logistique aux experts, pour se consacrer entièrement à la pensée académique, à la recherche et aux entreprises.  L’objet de l’une et de l’autre association est donc parfaitement complémentaire, et la plupart des membres initiaux de FRANCeXP sont membres d’IDEFIE ou en soutiennent les principes. 

 

D’une manière générale, FRANCeXP n’entre en concurrence  avec aucune autre association d’experts ou d’expertise, et s’efforce au contraire de favoriser les appartenances multiples par la conclusion d’accords et la pratique de réductions sur les cotisations aux membres d’une autre association d’experts.

 

-            Ouverture de l’association aux étrangers

 

FRANCeXP est ouvert aux experts francophones et aux experts non-francophones qui représentent un système ou une culture proche des valeurs ou des systèmes typiquement français : pays unitaires par opposition aux pays fédéraux, pays de droit écrit, à code civil, par opposition aux pays de common law, etc…

 

-            Ouverture de l’assurance protection juridique aux experts effectuant des missions d’expertise à l’étranger, mais dans le pays où ils résident

 

Cette option n’est pas prévue dans le projet initial, toutefois les négociations n’étant pas terminées il pourra être tenu compte de cette situation dans les prochaines discussions.

 

Prochaine réunion

 

La prochaine réunion est programmée pour l’instant au même endroit le lundi 30 mai à 19H00 http://francexp.e-monsite.com/agenda-voir-182160.html, elle pourrait avoir pour thème la rédaction d’un CV pour l’expertise internationale.

 

Comment adhérer ?

 

Pour adhérer, téléchargez le bulletin d’adhésion sur le site Francexp.fr  (dans la rubrique « particuliers »), remplissez-le et renvoyez-le à l’adresse indiquée avec le chèque correspondant (réduction pour les juniors et les adhérents d’autres associations d’experts internationaux).

 

Comment obtenir le compte-rendu détaillé de la réunion avec la liste et les contacts des participants ?

 

Le compte-rendu détaillé, avec la liste des participants, est réservé aux membres de l’association inscrits sur l’espace membres du site francexp.fr.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site