Ma première nudes


La première fois que j’ai vu un nu, c’était en cours d’art. J’avais peut-être 10 ans. L’enseignante nous a fait asseoir en cercle sur le sol et elle a sorti un panier de fruits. Elle a ensuite pris une pomme dans le panier et l’a épluchée lentement et sensuellement. La peau s’est détachée en longues et fines bandes et, à mesure qu’elle le faisait, la pomme devenait de plus en plus nue. Quand elle a eu fini, la pomme était complètement nue, et moi aussi.Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’étais fasciné. Je ne pouvais pas détacher mes yeux de la pomme, ni de la femme qui l’épluchait. Je ne savais même pas ce qu’était le sexe à cet âge, mais je savais qu’il y avait quelque chose dans cette pomme et cette femme qui faisait battre mon coeur à toute vitesse.Ce n’est que plus tard, quand j’ai été plus âgé et que j’ai vu beaucoup de personnes nues, que j’ai compris que ce que j’avais vécu était de l’art. Le nu est l’un des sujets les plus beaux, et simultanément l’un des plus difficiles, qu’un artiste puisse choisir de peindre ou de sculpter.Le corps humain est une œuvre d’art, et le nu en est la forme la plus pure, la plus pure de cet art. Il s’agit d’une célébration de la forme humaine et d’une exploration du processus créatif.Je suis un artiste, et le nu est l’un de mes sujets préférés. J’aime le défi de capturer la beauté et l’essence de la forme humaine, et je m’efforce toujours de créer quelque chose de nouveau et d’unique.J’espère que vous apprécierez mon travail et je vous remercie d’avoir pris le temps de le regarder.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.